Révision du Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT)

Lors de la première réunion du nouveau conseil de la Communauté d’agglomération de Manosque (DLVA), le 18 mars 2014, une révision du SCOT (le Schéma de Cohérence Territoriale) a été décidée.
Rappelons que ce document définit un certain nombre d’orientations, de règles et de contraintes en matière d’aménagement du territoire. Il s’impose à toutes les communes de la DLVA qui doivent le respecter lors de la transformation de leurs Plans d’Occupation des Sols (POS) en Plan Local d’Urbanisme (PLU).

A Saint-Maime, la réalisation du PLU est une des premières tâches à laquelle devra se consacrer en urgence la nouvelle municipalité, les PLU devant être transférés aux intercommunalités en 2016. Les communes n’auront alors plus leur mot à dire en matière d’urbanisme et de permis de construire : tout cela sera décidé au niveau des intercommunalités.
Dans le cas de notre commune, c’est la Communauté d’agglomération de Manosque qui décidera de ce que l’on pourra construire ou non chez nous…

Il est donc important que les habitants de notre commune s’intéressent au contenu du SCOT et aux évolutions proposées : pourquoi une révision si peu de temps après l’approbation du document en décembre 2012 ? Il conviendra d’être particulièrement vigilant sur les motivations et les objectifs de cette révision…
Un cahier sera ouvert prochainement en Mairie de Saint-Maime pour que les habitants puissent faire part de leurs remarques.
De même, les habitants de notre commune seront consultés sur l’élaboration du PLU. Là aussi, il est important de participer.

Mais le SCOT est un gros document qu’il faut prendre le temps de lire. Nous essaierons de vous faciliter l’accès au nouveau document dès qu’il sera disponible. Pour l’instant, vous pouvez consulter le SCOT approuvé en 2012 qui se compose de quatre documents que vous pouvez télécharger avec les liens ci-dessous :
• le Rapport général de présentation
1.Rapport de Presentation-1
1.Rapport de Presentation-2

• le projet d’aménagement et de développement durable (PADD)
2.PADD
• le Document d’Orientations Générales (DOG)
3.1.DOG-1
3.1.DOG-2

• le Document d’Aménagement Commercial (DAC)
12.12.29.DAC.Manosque

Une page est tournée à Saint-Maime !

Les électeurs ont parlé ! La liste pour le renouveau municipal « Pour Saint-Maime » a été élue, ce dimanche 30 mars 2014, avec une confortable avance de 56 % des voix et une participation de 81 % : une mobilisation exceptionnelle des habitants de notre village qui souligne la volonté de changement après des années de mépris de la part d’élus en place, pour certains, depuis plus de 35 ans !

Nous avons soutenu la liste « Pour Saint-Maime » et nous espérons qu’elle confirmera les espoirs mis en elle par une forte majorité des habitants de notre commune.
En particulier, nous comptons sur elle pour être à l’écoute de ses administrés.
La municipalité sortante n’avait pas hésité à déclarer « Ils nous ont élus, maintenant c’est nous qui décidons » en réponse à une pétition qui désapprouvait le choix de laisser rattacher notre commune à la Communauté d’agglomération de Manosque.
Nous espérons que nos nouveaux élus, face à des choix qui engagent la commune sur plusieurs décennies, sauront consulter les habitants de notre village et entendre leurs avis.

Nous espérons également que cette nouvelle équipe mettra en œuvre sa promesse d’information des administrés par tous les moyens, modernes et/ou conventionnels, qui sont aujourd’hui à sa disposition.

Est-ce à dire que notre blog n’aura plus de raison d’être ?
Certainement pas ! Nous sommes là pour observer ce qu’il se passe dans la commune en nous plaçant sur un point de vue différent de celui de la Mairie. Nous tenons à notre vocation de « poil à gratter » pour les élus. Elle est salutaire, car chacun sait que le pouvoir, avec le temps, à tendance à rendre sourd !

Nous vous encourageons donc plus que jamais à participer aux débats que nous proposons dans ce blog. Mais comme, ces derniers temps, certains ont eu tendance à les oublier, nous vous en rappelons aussi les règles :

  • Rester courtois
  • Bien lire les textes au complet et chercher à les comprendre avant toute réaction « épidermique »
  • Respecter les personnes et ne pas les attaquer personnellement même si la critique de leurs actes se justifie
  • Être constructif, proposer des solutions
  • Contribuer au développement de l’intelligence collective pour faire progresser la démocratie

Merci à toutes et à tous de votre participation !

Fiscalité et promesses électorales…

La profession de foi de la liste « Un nouvel élan pour Saint-Maime » mérite une lecture attentive et un décryptage des affirmations du Maire sortant, Monsieur Georges Roux.
On peut ainsi lire :
« Pour rappel ou information, la DLVA s’autofinance exclusivement par la taxe professionnelle, sans percevoir les impôts des ménages. D’autres intercommunalités font le choix d’une fiscalité additionnelle et prélève donc l’impôt sur les ménages. Cette voie n’est pas celle de la DLVA et moins encore la volonté des élus. »

Peut-on imaginer que notre commune puisse être gérée à l’avenir par une personne aussi ignorante de la fiscalité intercommunale ?

En effet :
– la taxe professionnelle a été supprimé le 1er janvier 2010. Elle est remplacée par la Contribution Économique Territoriale (CET) payée par les entreprises sur des bases différentes de celles de la taxe professionnelle ;

– la DLVA prélève sur les ménages plusieurs taxes :

  • une partie de la taxe d’habitation (au taux de 6,11 % en augmentation de 2 % par rapport à celle prélevée par ILO)
  • une partie de taxe sur le foncier non bâti (au taux de 3,10 %, en diminution de 4,6 %)
  • la taxe additionnelle sur le foncier non bâti (au taux de 57,42 %)
  • la taxe ordures ménagères (au taux de 9,20 %, en augmentation de 3,2 %)

Par ailleurs, est-il raisonnable de s’engager sur la volonté des élus alors que rien ne permet de préjuger des choix des nouveaux conseillers communautaires issus des élections municipales du 23 mars prochain ?

Sachant que, pour notre commune, le seul représentant dans le Conseil d’agglomération sera le Maire, il est très important pour l’avenir de notre commune que les électeurs ne se trompent pas sur la personne qu’ils éliront lors de ce scrutin !

La liste de renouveau municipal
« Pour Saint-Maime » modifiée

Lors de la réunion publique du samedi 22 février, Jacques THOMAS, à l’origine de la création de la liste de renouveau municipal « Pour Saint-Maime » avec François BAILLE (tous deux conseillers municipaux sortants), a expliqué les raisons de son retrait de cette liste :

« Membre du Conseil municipal depuis 2008, j’ai pu me rendre compte du fonctionnement de ce Conseil, de la manière dont les décisions y étaient prises et du mépris des élus à l’égard des habitants de notre village.
J’ai estimé qu’un changement radical de l’équipe municipale était nécessaire et, avec François Baille – placé arbitrairement avec moi dans l’opposition – nous avons travaillé depuis 2012 à la constitution d’une liste qui est aujourd’hui la liste « Pour Saint-Maime ».

J’en ai pris la tête non par ambition personnelle (le prestige de l’écharpe tricolore ?), encore moins, comme certains ont pu le prétendre, par désir de vengeance (vengeance de qui ? de quoi ? Cela n’a pas de sens !), mais par la conviction profonde qu’il fallait enrayer le déclin de notre village et qu’il y avait une forte attente de changement chez ses habitants après des décennies de renouvellement systématique des mêmes personnes.

Quelques polémiques récentes auraient semble-t-il révélé que j’avais soulevé contre moi près de la moitié du village, faisant courir un risque électoral non négligeable à cette liste.
Mon objectif primordial étant le renouveau municipal et le remplacement des élus actuels, et après avoir concentré sur moi toutes les médisances et calomnies, j’ai donc décidé de me retirer pour conserver à la liste « Pour Saint-Maime » toutes ses chances de succès.
C’est tout simple !

Bien entendu, je continue d’apporter tout mon soutien à cette liste. »

Jacques THOMAS est donc remplacé en tête de liste par Mireille BOR, conseillère municipale sortante de la ville de Cabriès (Bouches-du-Rhône) où elle était déléguée aux travaux.
Souhaitons qu’elle soit en mesure de conduire cette liste au succès.
Elle défendra le programme de renouveau élaboré par son équipe sous la direction de Jacques THOMAS depuis 2012 et qui a visiblement inspiré les listes concurrentes.
Nous sommes confiants dans la clairvoyance des habitants de notre village pour séparer le bon grain de l’ivraie et reconnaître les candidats digne de confiance à la lumière des 6 années qui viennent de s’écouler !

Découvrez le programme de la liste « Pour Saint-Maime »…

La liste de renouveau municipal
« Pour Saint-Maime » présente ses projets

Photo du groupe des membres de la liste de renouveau municipal "Pour Saint-Maime"La liste « Pour Saint-Maime », conduite par Jacques THOMAS et désormais au complet, va tenir une réunion publique samedi 22 février à 16 heures, au Camping La Rivière de Saint-Maime.

Chaque membre de la liste y présentera ses motivations et ses ambitions pour notre commune. Les projets défendus par cette liste seront également exposés et débattus avec le public.

Allez-y nombreux et n’hésitez pas à poser des questions !

Le personnel municipal inquiet
d’un changement de Maire ?

Un article précédemment posté sur ce blog a créé une vague de contestation de la part du personnel municipal de Saint-Maime qui a demandé sa suppression.

Notre but n’étant pas de soulever des querelles stériles mais de permettre des échanges constructifs entre les habitants de notre village, nous accédons bien volontiers à leur demande. Ce texte remplace donc le texte précédent qui semble avoir été mal compris.

Nous n’avions pour intention ni de blesser, ni de mettre en cause l’intégrité ou le travail de quiconque. Nous avons simplement mentionné une rumeur bien réelle sur les craintes de perte d’avantages financiers des employés municipaux en cas de changement de Maire. 
Rumeur sans doute destinées à créer la méfiance à l’égard de ceux qui réclament du changement dans la manière dont les élus gèrent notre commune.
Nous avons aussi fait ressortir qu’il est plus facile de lancer des rumeurs que de faire des propositions concrètes aux administrés. 

Les lecteurs de ce blog ne doivent donc pas se méprendre : sachons reconnaître les personnes qui font des efforts d’information et de dialogue. Les animateurs de ce blog en font partie et, depuis deux ans, essaient d’éclairer les débats indispensables à une bonne démocratie.

De la discussion naît la lumière, à condition de discuter sans parti pris et en connaissance de cause !
Pour cela il faut obtenir des informations et comparer les sources. Nous essayons de vous y aider.
Merci à ceux qui prennent le temps de lire et de participer aux débats sereinement : ils font avancer les choses…