L’avis d’Alain Baraton sur l’élagage des platanes

Il y a quelques mois, notre page « Entretenir les arbres » a soulevé une mini-polémique finalement bien inutile.
A tous ceux qui auraient pu douter de la fiabilité des informations communiquées dans cette page (que nous vous invitons à relire et à faire lire), nous recommandons l’écoute des propos d’un spécialiste dont les compétences ne sauraient être mises en doute : Monsieur Alain BARATON. Jardinier en chef du Domaine national de Trianon et du Grand Parc de Versailles, il est membre du Conseil national des Parcs et Jardins et correspondant national de l’Académie d’agriculture de France.

Chroniqueur les samedis et dimanches sur France-Inter, il répondait le dimanche 10 août 2014 à un auditeur de la commune de Venerque (Haute Garonne) où les élagages abusifs des platanes se reproduisent tous les deux ans.
Cliquez pour écouter :
Alain Baraton sur France-Inter 10/08/2014

Mise à disposition d’un broyeur de végétaux

Plusieurs fois par an, les possesseurs de jardins sont conduits à tailler des haies, rabattre des arbustes, etc. produisant des quantités de déchets verts et compostables dont on se débarassait, avant sa fermeture, à la déchetterie de Dauphin.

Ces déchets pourraient être broyés et compostés, ou encore utilisés comme couverture de sol en « bois raméal fragmenté », pour le plus grand bénéfice du jardin, pour peu que l’on dispose d’un broyeur de végétaux. Mais on hésite souvent à faire l’acquisition de ce type de matériel pour une utilisation une ou deux fois par an.

L’association Vivre à Saint-Maime vous propose de s’équiper elle-même d’un broyeur à louer aux utilisateurs pour une somme modique (par exemple 10 €/semaine) afin de vous permettre de broyer chez vous ces résidus végétaux.

Les personnes intéressées peuvent s’inscrire par mail à l’adresse : contact@vivreasaintmaime.com

Une page est tournée à Saint-Maime !

Les électeurs ont parlé ! La liste pour le renouveau municipal « Pour Saint-Maime » a été élue, ce dimanche 30 mars 2014, avec une confortable avance de 56 % des voix et une participation de 81 % : une mobilisation exceptionnelle des habitants de notre village qui souligne la volonté de changement après des années de mépris de la part d’élus en place, pour certains, depuis plus de 35 ans !

Nous avons soutenu la liste « Pour Saint-Maime » et nous espérons qu’elle confirmera les espoirs mis en elle par une forte majorité des habitants de notre commune.
En particulier, nous comptons sur elle pour être à l’écoute de ses administrés.
La municipalité sortante n’avait pas hésité à déclarer « Ils nous ont élus, maintenant c’est nous qui décidons » en réponse à une pétition qui désapprouvait le choix de laisser rattacher notre commune à la Communauté d’agglomération de Manosque.
Nous espérons que nos nouveaux élus, face à des choix qui engagent la commune sur plusieurs décennies, sauront consulter les habitants de notre village et entendre leurs avis.

Nous espérons également que cette nouvelle équipe mettra en œuvre sa promesse d’information des administrés par tous les moyens, modernes et/ou conventionnels, qui sont aujourd’hui à sa disposition.

Est-ce à dire que notre blog n’aura plus de raison d’être ?
Certainement pas ! Nous sommes là pour observer ce qu’il se passe dans la commune en nous plaçant sur un point de vue différent de celui de la Mairie. Nous tenons à notre vocation de « poil à gratter » pour les élus. Elle est salutaire, car chacun sait que le pouvoir, avec le temps, à tendance à rendre sourd !

Nous vous encourageons donc plus que jamais à participer aux débats que nous proposons dans ce blog. Mais comme, ces derniers temps, certains ont eu tendance à les oublier, nous vous en rappelons aussi les règles :

  • Rester courtois
  • Bien lire les textes au complet et chercher à les comprendre avant toute réaction « épidermique »
  • Respecter les personnes et ne pas les attaquer personnellement même si la critique de leurs actes se justifie
  • Être constructif, proposer des solutions
  • Contribuer au développement de l’intelligence collective pour faire progresser la démocratie

Merci à toutes et à tous de votre participation !

Le personnel municipal inquiet
d’un changement de Maire ?

Un article précédemment posté sur ce blog a créé une vague de contestation de la part du personnel municipal de Saint-Maime qui a demandé sa suppression.

Notre but n’étant pas de soulever des querelles stériles mais de permettre des échanges constructifs entre les habitants de notre village, nous accédons bien volontiers à leur demande. Ce texte remplace donc le texte précédent qui semble avoir été mal compris.

Nous n’avions pour intention ni de blesser, ni de mettre en cause l’intégrité ou le travail de quiconque. Nous avons simplement mentionné une rumeur bien réelle sur les craintes de perte d’avantages financiers des employés municipaux en cas de changement de Maire. 
Rumeur sans doute destinées à créer la méfiance à l’égard de ceux qui réclament du changement dans la manière dont les élus gèrent notre commune.
Nous avons aussi fait ressortir qu’il est plus facile de lancer des rumeurs que de faire des propositions concrètes aux administrés. 

Les lecteurs de ce blog ne doivent donc pas se méprendre : sachons reconnaître les personnes qui font des efforts d’information et de dialogue. Les animateurs de ce blog en font partie et, depuis deux ans, essaient d’éclairer les débats indispensables à une bonne démocratie.

De la discussion naît la lumière, à condition de discuter sans parti pris et en connaissance de cause !
Pour cela il faut obtenir des informations et comparer les sources. Nous essayons de vous y aider.
Merci à ceux qui prennent le temps de lire et de participer aux débats sereinement : ils font avancer les choses…

Tous au Kiosque Rencontres !

Tous les vendredis soir de 18 à 20 heures, l’Association « Vivre à Saint-Maime » accueille sur son « Kiosque Rencontres » du Parc de la gare tous ceux qui souhaitent se rencontrer pour parler des affaires de la commune, de la vie quotidienne, savoir ce qu’il s’y passe et faire des suggestions pour l’animation ou l’amélioration de notre village.

Autour d’un brasero sur lequel grillent des châtaignes et tout en dégustant un bon vin chaud, vous pourrez y rencontrer (entre autres) les personnes qui seront certainement candidates aux élections municipales du mois de mars prochain.

Une bonne occasion de leur demander ce qu’ils comptent faire pour ranimer le village et défendre nos intérêts au sein de la fameuse Communauté d’agglomération de Manosque (la DLVA) dont les effets ne se feront sentir réellement qu’après ces élections municipales !

Du changement
aux prochaines municipales ?

Le journal Haute Provence Info du vendredi 10 janvier vient de révéler la constitution d’une liste « Pour Saint-Maime » en vue des élections municipales du 23 mars prochain.
Jacques THOMAS et François BAILLE, deux membres de l’actuel conseil municipal, figurent en tête de cette liste qui sera conduite par Jacques THOMAS.
l'équipe de la liste Pour Saint-Maime pose devant le village
Son projet mise, semble-t-il, sur une meilleure concertation avec les administrés et une attitude exigeante vis-à-vis de la Communauté d’agglomération de Manosque dans laquelle notre commune a été entraînée contre la volonté d’une très large part de la population (Voir nos articles du 24 février 2012 et du 26 avril 2012).

Les autres membres de l’équipe sortante n’ont pas encore dévoilé leur projet. On peut s’attendre de leur part à une vague d’autosatisfaction qui ne fera certainement pas oublier comment nous avons été tenus à l’écart de toute information sur des sujets aussi graves que la réforme territoriale, le SCOT… et plus généralement sur tout ce qui fait la vie municipale.

Bref, la campagne qui va commencer s’annonce passionnante, ne manquez pas d’y participer et d’accorder toute votre attention aux discours des uns et des autres !

Les écrits restent…

L’heure du bilan n’a pas encore sonné pour la municipalité sortante, mais nous avons eu la curiosité de comparer les annonces faites dans la profession de foi de la liste municipale lors des élections de 2008 avec les réalisations effectives depuis cette date.
Dans son introduction, Monsieur Georges Roux, tête de liste et candidat au poste de Maire annonçait :
« Le 1er janvier 2000, Saint Maime a créé, avec les communes de Villeneuve et de Volx, la communauté de communes ILO (Intercommunalité du Luberon Oriental), à taxe professionnelle unique. Les communes de La Brillanne, en 2003, et d’Oraison en 2006, ont rejoint la communauté .
Cette coopération s’est révélée essentielle pour la vie de la commune. Des économies d’échelle et la mutualisation des moyens ont permis :
• l’amélioration, la sécurisation de services aussi essentiels que l’eau, l’assainissement, la collecte des ordures ménagères ;
• l’existence de services (centre aéré, enseignement de la musique à l’école) que la commune seule n’aurait pu mettre en place ;
• la gratuité des transports scolaires ;
• une solide solidarité financière au travers de la dotation de solidarité communautaire ; des fonds de concours, des travaux effectués directement par la communauté.
 »

Paradoxalement, on retrouve les même arguments que ceux développés pour justifier le passage de la Communauté de Communes ILO à la Communauté d’agglomération. Avec quelques différences cependant :
– la sécurisation de l’approvisionnement en eau pendant les périodes de sécheresse n’a pas été le fait de ILO, mais le fait de la Commune de Mane qui a bien voulu raccorder une canalisation sur notre réseau pour nous approvisionner ;
– les services comme le centre aéré n’ont pas été repris par la Communauté d’agglomération. Quant à l’enseignement de la musique à l’école, il semble bien qu’il n’ait jamais existé !
– la solidarité financière consiste en fait simplement à recevoir le retour des taxes que les entreprises (et prochainement les ménages) versent directement à la Communauté, déduction faite du prix des services assurés par cette Communauté.

On voit qu’il existe une certaine distance entre les annonces des responsables municipaux depuis 2008 et la réalité des choses que tout un chacun peut vérifier facilement.
Prochainement, les sortants vont nous annoncer de belles promesses du même acabit pour espérer continuer à maintenir notre village dans la léthargie que nous connaissons depuis 6 ans. Pensent-ils être encore crédibles ?

Une rentrée en chansons…

Après la pause estivale, notre blog reprend vie en vous souhaitant une bonne rentrée et une reprise d’activités dans les meilleures conditions en ces temps difficiles.

Affiche du concert Jean Ferrat par le Chœur du Pays de ForcalquierAlors, ne boudons pas notre plaisir de voir l’association saint-maimoise « L’œuvre au noir » organiser un concert de chansons de Jean Ferrat par le Chœur du Pays de Forcalquier dans l’ancien bâtiment des douches du site haut de la mine, le samedi 21 septembre à 18 h.
Ces paroles et ces musiques que nous avons tous en tête (à l’exception des plus jeunes, sans doute, qui gagneront à les découvrir) trouveront un cadre propice dans ces murs que des artistes locaux mais inconnus ont recouvert de bien jolis « graphs ».
Bref, une exposition d’Art contemporain à savourer en musique et en chansons, qui s’en plaindrait ? Venez nombreux !

Un des graphs du site haut de la mine de Saint-Maime

La kermesse des enfant

Le 30 juin, la nouvelle association de parents d’élèves « Les mines aux enfants » organisait une kermesse au profit de la coopérative scolaire, sous les frondaisons du parc de la gare. Toutes sortes de jeux d’adresse étaient proposés aux enfants de tous ages, pendant que les parents pouvaient se rafraîchir au bar !
Nous sommes heureux de vous proposer ici quelques images de cette journée très réussie.
La pêche au canard
Le tir à l'arc
Le maqillage
Le jeu de massacre
Tous à la pêche !

Première réussie pour la fête de la musique !

Les danseurs country du groupe American Dancers 04

les American Dancers 04 en pleine action…

C’est au son de la Country Music du groupe AMERICAN DANCERS 04 que s’est déroulée la première fête de la musique de Saint-Maime, organisée par l’association Vivre à Saint-Maime. Initiation et démonstration de ces danses très stimulantes ont précédé un grand barbecue et le bal populaire mêlant tous les genres de musiques, dans une franche bonne humeur et une température des plus douces jusqu’à une heure avancée.
le public à la fête de la musique 2013 de Saint-Maime
De nombreux habitants de notre village ont participé à cette fête avec la promesse de faire encore mieux l’année prochaine et le souhait de voir ce genre de manifestation se renouveler plus fréquemment. Les animateurs de Vivre à Saint-Maime ont retenu le message !
A partir de la rentrée, des cours de danse country devraient être proposés à la Salle polyvalente.